True Narrative

Nous sommes en avril. L’hiver est arrivé et, avec lui, le retour d’une certaine frustration culturelle. J’aimerais vraiment être de ces personnes accros à Game of Thrones. Contribuer à cette grande course au piratage¹ à chaque nouvel épisode. Faire des blagues d’initiés à base de nains, de nudité et d’éviscérations. La série est effectivement bien foutue, sans compter qu’il y a un univers incroyable pour porter cette machine de guerre télévisuelle. Seulement voilà, je manque à chaque fois le dernier barreau de l’échelle, je ne ressens jamais la petite étincelle du « wow ».

En 2014, HBO a semble-t-il entendu ma peine. Le réseau américain a sorti — pour changer — l’artillerie lourde avec True Detective, un des projets les plus alléchants depuis un petit moment. Visez un peu : Matthew McConaughey (Rust) et Woody Harrelson (Marty) en flics/détectives totalement opposés + la Louisiane comme terrain de jeu + la traque d’un tueur en série amorcée en 1995 mais racontée dix-sept ans plus tard à grand coups de flashbacks. Huit épisodes plus tard, cela faisait longtemps que je n’avais pas été autant convaincu par une série. Peut-être parce que celle-ci répond à une de mes attentes : si l’histoire importe, la manière de la raconter également.

« Nul n’entre ici s’il a peur des spoilers ».
(cela dit, je ne balance pas les choses les plus importantes, no worries)

Continuer la lecture de True Narrative